Partages et camp de genval

...Pour le pélerin en voyage
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une petite remise à jour s'impose... et un petit nettoyage de printemps aussi ! C'est parti !
Vous vous posez des questions ? Vous cherchez une réponse, n'hésitez pas à poster un message et/ou utilisez l'index pour chercher une réponse.
Sujets similaires
Derniers sujets
» Amazing Grace
Mer 12 Nov 2014, 10:04 par Marco

» Dis-le à ma mère
Mer 17 Avr 2013, 07:06 par Marco

» A ma Bible
Mer 27 Mar 2013, 09:48 par Marco

» Si je regarde en moi
Ven 15 Fév 2013, 09:36 par Marco

» Confiance
Mar 05 Fév 2013, 15:53 par Marco

» Le temps et l'éternité
Mer 21 Nov 2012, 09:21 par Marco

» Etre à Lui seul
Mer 20 Juin 2012, 07:40 par Marco

» rubrique "pensées, maximes, réflexions"
Mar 12 Juin 2012, 14:41 par Joel

» Actes des Apôtres chap 15
Mar 12 Juin 2012, 07:58 par Marco


Partagez | 
 

 La vue intérieure ( composée par une jeune aveugle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco
Ancien(ne)
Ancien(ne)


Nombre de messages : 1473
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: La vue intérieure ( composée par une jeune aveugle)   Lun 06 Juin 2011, 08:27

La vue intérieure

Que le monde est aveugle, ô mère,
De croire qu'ici-bas il n'est d'autre lumière
Que la lumière du soleil !
Appuyée à ton bras quand je vais par la rue,
J'entends que l'on s'arrête et, d'une voix émue,
On se dit : "Pauvre enfant ! Quelle nuit sans réveil !
Pauvres yeux pour jamais fermés à la lumière,
A la lumière du soleil ! "
Ils ne savent donc pas, mère, que Christ m'éclaire,
Que Christ est mon soleil et que, dans sa lumière,
Pour moi rayonne un jour qui n'aura pas de fin !
Si mes yeux sont fermés, mon âme y voit : pour elle
Luit déjà l'aurore éternelle
Qui suivra l'éternel matin.
Aussi sans m'attrister je les entends, ô mère,
Se dire "Pauvre enfant ! Quelle nuit sans réveil !
Pauvres yeux pour jamais fermés à la lumière,
A la lumière du soleil !"
Hélas ! ils ont des yeux pour regarder la terre
Et le printemps vêtus de fleurs,
Et le flot sur l'écueil se brisant en poussières,
Et la nuée aux changeantes couleurs ;
Ils n'en ont point pour Celui dont la Parole
Fit éclore le monde et lui donna ses lois.
Ils m'appellent aveugle ! Et bien, je me console.
Hélas, ils ne voient rien de tout ce que je vois.
Oh ! aveugles, c'est eux qu'il nous faut plaindre, mère :
C'est pour eux que la vie est la nuit sans réveil,
Puisqu'ils n'ont pas su voir, hélas ! d'autre lumière
Que la lumière du soleil !
Revenir en haut Aller en bas
 
La vue intérieure ( composée par une jeune aveugle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médiation vers l'UNITE Intérieure
» Médaille de la sécurité intérieure
» poussette compacte jolie et confortable
» Bonne Jeudi
» Problème de rotule pour contre visite de mon chrysler voyager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Partages et camp de genval :: Coups de coeur, (re)découvertes, à partager :: Poèmes-
Sauter vers: