Partages et camp de genval

...Pour le pélerin en voyage
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une petite remise à jour s'impose... et un petit nettoyage de printemps aussi ! C'est parti !
Vous vous posez des questions ? Vous cherchez une réponse, n'hésitez pas à poster un message et/ou utilisez l'index pour chercher une réponse.
Sujets similaires
Derniers sujets
» Amazing Grace
Mer 12 Nov 2014, 10:04 par Marco

» Dis-le à ma mère
Mer 17 Avr 2013, 07:06 par Marco

» A ma Bible
Mer 27 Mar 2013, 09:48 par Marco

» Si je regarde en moi
Ven 15 Fév 2013, 09:36 par Marco

» Confiance
Mar 05 Fév 2013, 15:53 par Marco

» Le temps et l'éternité
Mer 21 Nov 2012, 09:21 par Marco

» Etre à Lui seul
Mer 20 Juin 2012, 07:40 par Marco

» rubrique "pensées, maximes, réflexions"
Mar 12 Juin 2012, 14:41 par Joel

» Actes des Apôtres chap 15
Mar 12 Juin 2012, 07:58 par Marco


Partagez | 
 

 L'Abeille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco
Ancien(ne)
Ancien(ne)


Nombre de messages : 1473
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: L'Abeille   Lun 01 Sep 2008, 09:16

L'Abeille

Pourquoi porter envie à l'abeille joyeuse
Qui court de fleur en fleur ?
Jeune écolier, reçois la leçon merveilleuse
Qu'elle donne à ton coeur.

Toi, tu voudrais aussi, libre de toute entrave,
Voler à tes plaisirs.
Mais tu ne songes pas que l'on devient esclave
De ses mauvais désirs.

L'abeille, tu le sais, toujours laborieuse,
Se plaît à recueillir ;
Docile à son travail, active, industrieuse,
Elle voit l'avenir.

Toi, sans peine ici-bas et sans persévérance
Tu voudrais acquérir
Ce bien tant envié qu'on nomme la science,
Mais qu'on ne peut ravir.

Elle, sans se lasser, dans les champs de l'espace
Prend un nouvel essor,
Profitant du beau temps, qui s'enfuit et qui passe,
Pour grossir son trésor.

Toi, tu poursuis ici de trompeuses chimères,
Oubliant ton devoir,
Te préparant ainsi bien des heures amères,
Des regrets pour le soir.

Souviens-toi, mon enfant, que l'abeille qui vole
Joyeuse vers le ciel,
Obéit, en volant, toujours à la parole
Qui lui dit: Fais ton miel.

Souviens-toi que l'enfant qui travaille en silence,
Plein d'une noble ardeur,
Avec zèle, avec soin, avec persévérance,
Obéit au Seigneur.

Mais souviens-toi surtout, enfant, sur cette terre,
Que le seul vrai bonheur
Qui soutient, qui console, et qu'enfin rien n'altère,
C'est l'amour du Seigneur.

C'est d'aller à Jésus, à ce Sauveur fidèle,
De croire à son amour,
D'accepter le pardon et la vie éternelle
Qu'il donne sans retour.

Tu le verras un jour, la gloire est éphémère
Et d'un très court instant ;
Mais ce que Dieu promet, au-delà de la terre,
Dure éternellement.


Mme A.S.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Abeille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bricolage d'abeille
» Cire d'abeille
» Jodel Abeille D140R
» Le renouvellement des Abeille Flandre et Languedoc programmé en 2017
» Beinwickel / Brustwickel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Partages et camp de genval :: Coups de coeur, (re)découvertes, à partager :: Poèmes-
Sauter vers: