Partages et camp de genval

...Pour le pélerin en voyage
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une petite remise à jour s'impose... et un petit nettoyage de printemps aussi ! C'est parti !
Vous vous posez des questions ? Vous cherchez une réponse, n'hésitez pas à poster un message et/ou utilisez l'index pour chercher une réponse.

Partagez | 
 

 Trois prières inexaucées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco
Ancien(ne)
Ancien(ne)


Nombre de messages : 1473
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Trois prières inexaucées   Mar 22 Juil 2008, 09:26

Trois prières inexaucées.

Deut 3 - 2 Sam 12 - 2 Cor 12

Trois grands hommes de Dieu, David, Paul et Moïse,
Honorés entre tous, fidèles et pieux,
Malgré leur foi vivante, à l'épreuve soumise,
Un jour ont vu le ciel insensible à leurs voeux.

Au sommet du Pisga, d'où le regard embrasse
Du "Pays de beauté" les immenses contours,
Moïse, en suppliant, sollicite la grâce
D'entrer en Canaan et d'y finir ses jours.

"Non," répond l'Eternel; "ce beau pays prospère,
Ton oeil le voit; ton pied ne le foulera point ;
Voici, je l'ai juré dans ma juste colère,
Aux yeux de Mériba, tu scellas ton destin !"

Hélas ! mourir au seuil de la terre promise,
Après avoir parlé face à face avec Dieu ! ...
Que dut-il se passer dans le coeur de Moïse,
Sous le coup foudroyant de la verge de feu ? ...

Mais, à l'égard du mal, Dieu demeure le même ;
Pour maintenir sa gloire et ses droits sur les siens,
Il châtie avant tout le fidèle qu'il aime,
L'affranchissant ainsi de terrestres liens.

**********************************

Au lieu d'accompagner ses troupes à la guerre,
David, dans sa maison, se plaît en sûreté :
Il est, fatal repos, lui, si vaillant naguère,
En proie au tentateur dans son oisiveté.

Brûlant de convoitise, il fait tuer Urie,
Lui ravit son épouse, horrible iniquité !
Sans honte et sans remords, le roi, dans sa folie,
Se croit même à l'abri de toute impunité.

Mais l'Eternel voit tout. Par Nathan le prophète,
Son crime est dévoilé dans toute son horreur ;
Et sous l'arrêt fatal David courbe la tête ;
Mais un rayon d'espoir illumine son coeur :

" Qui sait ? ce Dieu d'amour, dont j'ai cherché la face,
Qui de berger m'a fait devenir roi puissant,
Pour mon forfait peut-être usera-t-il de grâce,
Préservant ma maison de la coulpe du sang ? "

Voyez David, gisant la face contre terre !
Il jeûne et s'humilie, il supplie en pleurant.
Le grand roi d'Israël gémit dans la poussière,
Sous le poids de son crime affreux, déshonorant.

Ah ! c'est en vain ; l'enfant issu de l'adultère,
Sans grâce et sans égard, mourra certainement.
L'innocent doit payer la dette de son père,
Et c'est la mort, hélas ! le prix du châtiment.

Si Dieu daigne couvrir même un péché funeste,
La tache néanmoins, demeure en sa laideur ;
Du forfait pardonné, la conséquence reste,
Avec ses fruits amers, les fruits du déshonneur !

**********************************

L'apôtre Paul, objet d'un privilège insigne,
Un jour est enlevé jusqu'au troisième ciel ;
Jamais cette faveur, dont Dieu le trouva digne,
Ne fut l'heureuse part d'aucun autre mortel.

Et là Paul entendit des choses ineffables,
Que même un homme en Christ ne pouvait révéler ;
Le langage du ciel, à nul autre semblable,
Ne saurait ici-bas s'entendre ou se parler ...

Troisième ciel, séjour de gloire et de lumière !
Sanctuaire de Dieu, paradis des élus !
Quel mortel peut sonder l'insondable mystère
De la félicité parfaite avec Jésus ? ...

Du ciel Paul redescend. L'extase est terminée.
Mais de s'enorgueillir le danger est certain ;
Les soufflets de Satan, et l'écharde donnée
Sont, pour le garantir, le remède divin.

Dès lors, le grand Apôtre, et sans qu'il soit coupable,
Portera constamment l'écharde dans son corps :
Faiblesse, infirmité, parole méprisable,
Sa coupe se remplit d'amertume à pleins bords.

Trois fois, dans son épreuve, il supplie, il implore ;
Son voeu le plus ardent, sa bouche le redit :
" Seigneur, arrache donc l'écharde que j'abhorre ! -
Non," répond le Seigneur, " ma grâce te suffit !

Ma grâce te suffit ! Mûri par la souffrance,
Tu porteras des fruits dans la fidélité.
Sans confiance en toi, ma force et ma puissance
S'accompliront bien mieux dans ton infirmité."

Quand, pour les prévenir, dans sa bonté divine,
Dieu fait sentir sa verge à ses bien-aimés fils,
Oh ! combien il vaut mieux subir sa discipline,
Pour nous garder du mal que pour l'avoir commis!

H.M., forgeron.
Revenir en haut Aller en bas
 
Trois prières inexaucées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soupe aux trois légumineuses -Louise
» Mignardises aux trois chocolats et à la chantilly
» Deux ou Trois cats ?
» Confiture aux trois agrumes
» la tarte flambée aux trois fromage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Partages et camp de genval :: Coups de coeur, (re)découvertes, à partager :: Poèmes-
Sauter vers: